Jonathan Baillehache

Rédacteur · Traducteur · Chercheur · Enseignant

Bonjour, je suis un professionnel passionné par le mot juste et les récits séduisants. Mon quotidien est consacré à la rédaction de contenu en ligne, la traduction littéraire, à l'exploration théorique et critique de la littérature et des nouveaux médias, ainsi qu'à l'enseignement de la langue et de la culture. Je suis fasciné par les différences de tons, de voix, de styles et de messages de chaque texte, et animé par le devoir d’en faire briller les singularités pour les rendre accessibles à de nouveaux publics.

Je rédige des contenus sur deux sujets privilégiés : les formats numériques et la traduction littéraire.

Rédaction sur les formats numériques

Ma recherche sur les formats numériques pose des questions générales sur la lecture en ligne, notamment en prenant pour objet la remédiatisation numérique de poèmes imprimés dans des formats expérimentaux : poésie visuelle, poésie typographique ou livres combinatoires. En étudiant la manière dont les poètes ont historiquement utilisé les ordinateurs connectés pour renouveler d'anciennes formes littéraires ou en inventer de nouvelles, je tâche de répondre à des questions essentielles pour notre ère numérique :
    
  • Comment est-ce que les attitudes et émotions associées à la lecture et à la navigation en ligne diffèrent-elles des comportements associés à la lecture sur support imprimé ?
  • Quelles opportunités expressives offre le passage d’un texte imprimé au format numérique ?
  • En quoi les qualités des formats en ligne manifestent, soulignent ou même révélent des qualités jusque-là négligées du texte imprimé ?
Publications en français :
- "Remédiatiser la lettre des Nouvelles Impressions d’Afrique". Cuadernos de Filologìa Francesa, 28. Universidad de Extremadura. 2017. 137-152.
- "Le Passage en ligne de la lettre". La Lettre Mensuelle, Revue des ACF et de CPCT, 319. L’École de la Cause Freudienne. 2013. 22-24.

Publications en anglais :
- "The Digital Reception of A Hundred Thousand Billion Poems". Sens Public. 2021.
- "The Remediation of Russian Avant-Garde Poetry". Translating E-Literature = Traduire la littérature numérique. Université Paris 8. 2015.
- "Chance Operations and Randomizers in Avant-Garde and Electronic Poetry". Textual Cultures 8:1. Indiana University Press. 2014.

Rédaction sur la traduction littéraire

Ma recherche en traduction porte sur les théories éthiques et les questions pratiques associées à la retraduction des textes canoniques du corpus littéraire mondial, dans le but de contribuer à définir les objectifs et les moyens de la traduction littéraire.

- Comment la retraduction de textes littéraires anciens ou lointains par des poètes modernes favorise-t-elle la promotion de ces textes auprès de nouveaux publics en révélant leurs qualités littéraires traditionnellement négligées ?
- En quoi la survie du corpus littéraire patrimonial en traduction est-elle menacée par le passéisme universitaire et la myopie du marché du livre ?
- Quelles solutions pratiques inventent les traducteurs pour résister aux contraintes idéologiques et économiques qui entravent leur mission éthique ?

Publications en français :
- "Figuration et traduction de la différence raciale : critique d’une traduction de Langston Hughes par Paulette Nardal" (chapitre). Figurations littéraires et médiatiques de l’Autre. Edited by Kodjo Attikpoé, Éditions Perce-Neige. 2023.
- Le désir de traduire : Penser la traduction selon Antoine Berman. Chateaubriand, Pound et Roubaud, Presses universitaires de Rennes. 2021.
- "L’éthique de la solidarité noire dans une traduction de Richard Wright par Aimé Césaire". French Review. Vol. 94.4. 2021.
- "Dossier Outranspo", avec le collectif Outranspo. Remue.net. 2020.
- "L’Oulipo et la traduction moderniste". Formules, 16. Presses Universitaires du Nouveau Monde. 2012. 279-290.
- Intervention au séminaire "Anachronies : Translatio" organisé à l'ENS par Claire Paulian et Lily Robert-Foley, disponible en conférence vidéo.
"Traduire, Transcrire, Translitérer" : partie 1, partie 2, partie 3, partie 4.

Publications en anglais :
- "Towards an Eroticism of Translation: Gayatri Chakravorty Spivak’s Translation of Césaire’s A Season in the Congo". Translation Review. 2021.
- "Translating constrained literature: Translation or transposition?". MLN French Issue 131:4. Johns Hopkins University Press. 2016. 892-904.

Portfolio

Anais Pastries (2023-2024)

Anais Pastries est une petite entreprise familiale passionnée par l’art de la viennoiserie française, le commerce local et la préservation de l'environnement. Leur mission est de rendre accessibles à tous, dans la charmante ville d'Athens, GA (U.S.A.), des produits gourmands et authentiques de haute qualité, directement livrés à domocile en vélo.


Anais Pastries avait un défi devant elle : attirer et garder des clients dans un marché pas très grand pour des pâtisseries haut de gamme, tout en ayant un budget marketing serré.

J'ai mis en place la marque en utilisant le slogan "Authentic Homemade French Viennoiseries Bike-Delivered to your Door" pour mettre en avant trois aspects importants : l'authenticité, le côté local et l'engagement écologique. Ce slogan intègre un terme français pour souligner le caractère luxueux et exclusif des produits ("viennoiseries"), évoque le côté familial et proche de l’entreprise en parlant directement au client ("your Door"), et montre leur engagement en faveur de l'environnement en mentionnant la livraison à vélo ("bike-delivered"). J'ai développé un site web (anaispastries.com), des campagnes sur les réseaux sociaux (IG : @anais_pastries_athens, FB : Anais Pastries), ainsi que des emballages, des cartes de visite et des brochures qui reflètent l'identité unique de la marque.

Pour renforcer le lien entre la cuisine familiale et l'authenticité, j'ai créé toute une série d'histoires qui mettent en avant les valeurs de famille et la tradition. Sur le site de la marque, les produits sont présentés aux côtés d'objets domestiques traditionnels et charmants comme des napperons, des assiettes en faïence décorée, un papier peint floral et du tissu Vichy. 


Pour mettre en valeur l'authenticité de leurs délices, j'ai concocté un menu où j'ai inséré des termes français, tout en décrivant les produits en anglais. Utiliser le français au lieu des termes anglais plus courants (comme "chocolate croissant") flatte et stimule le désir des clients de s'immerger dans une culture raffinée.  


Sur Instagram, plusieurs de mes campagnes ont mis en lumière les ancêtres pâtissiers de la maison ainsi que le lien spécial qui unit le fondateur de la marque à sa fille.  


J’ai lancé une campagne sociale pleine de teasers interactifs pour susciter l'enthousiasme avant le dévoilement de leurs nouvelles recettes. On y voyait le pâtissier et sa fille parcourir les routes de France, testant différentes pâtisseries et demandant à leurs abonnés de voter pour leurs préférées. 


J'ai sollicité l'aide d'artistes locaux pour mettre en avant l'engagement local tout en profitant de leur influence auprès des consommateurs. Par exemple, un artiste qui est souvent présent dans un journal culturel local a créé le logo et une bande dessinée décrivant l'expérience d'une famille avec la marque, depuis leur découverte du concept jusqu'à la dégustation du produit ensemble. 



Pour finir, j'ai placé les valeurs écologiques d'Anais Pastries au cœur de leur identité en faisant créer un logo qui illustre de façon humoristique et touchante leur lien spécial entre la livraison à vélo et leurs délicieuses viennoiseries.


Mon travail de stratégie et de rédaction marketing leur a permis de toucher plus d’une centaine de clients à l’échelle locale et de tripler leur nombre d'abonnés sur les réseaux sociaux en l’espace de quelques mois. 

Je traduis de l'anglais des romans, de la poésie et de la littérature générale. Traducteur d'édition soucieux du succès de ses auteurs, je m'efforce d'adapter l'étoffe linguistique de mes auteurs à l'intelligence des lecteurs francophones, tout en tâchant de restituer le rythme et les registres qui distinguent ces auteurs dans leur propre langue. Membre du collectif de traduction expérimental OUTRANSPO depuis 2012, je recense des méthodes de traduction extravagantes et les mets à l'emploi de traductions créatives collectives. Amateur d'arts numériques, je trouve des solutions innovantes pour remédiatiser des textes d'avant-garde en traduction sur ordinateur : translatingzaum.

PORTFOLIO: Traduire Brian Evenson (2022 - présent)

Les romans et recueils de l’auteur américain Brian Evenson nous embarquent dans des récits terrifiants au cours desquels des personnages rationnels et méticuleux sont poussés au bord de la folie par leur soif de savoir. Dans un monde hostile frappé par des apocalypses inexpliquées, habité de mutations innommables, hanté de cultes assoifés de pouvoir, la curiosité est un vilain défaut. Pourtant, Brian Evenson, avec un art consommé du suspens et de la brièveté, nous interdit de détourner les yeux.

L’auteur américain, introduit en 2005 par Claro aux côtés de grands noms de la littérature post-moderne américaine tel Thomas Pynchon et William Gass dans sa fameuse collection « Lot 49 » au Cherche midi, connaît depuis un succès critique important en France grâce à l’inimitable audace de son regard sur la cruauté ainsi que l’originalité de sa prose, dont le minimalisme volontiers laconique lui vaut d’être parfois comparée à celle de Beckett. Une partie de son œuvre s’inscrivant dans la littérature de genre (le fantastique, l’horreur et la science-fiction), il était naturel que Brian Evenson s’associe avec la nouvelle collection Rivages/imaginaire de la maison Payot & Rivages dédiée à des romans science-fictifs et fantastiques venus d’horizons divers.

Traduire Brian Envenson représentait le double défi de correspondre aux attentes du lectorat de la littérature de genre, d’un côté, et de rendre justice à la singularité de sa prose, de l’autre.

Il était donc essentiel que je veille en tant que traducteur, dans un premier temps, à reproduire en français les marqueurs de genre. Parmi ceux-ci figure en premier plan le ton virile et nihiliste, souvent associé au polar et à une certaine SF post-apocalyptique, dont l’auteur dote nombre de ses narrateurs. La narration des romans et nouvelles de Brian Evenson est en effet souvent prise en charge par une voix stoïque et détachée qui pourrait être celle d’un détective qui ne serait pas né de la dernière pluie. Des phrases courtes, laconiques, au lexique limité, acceuillle avec un aplomb à toute épreuve l’arrivée imminente de la violence.

« Il touillerait son café encore un peu, boirait une gorgée, peut-être deux. Bientôt, il le savait, il lui faudrait prendre une décision. Trois minutes de plus, peut-être quatre. »
- Comptine pour la dissolution du monde

Ce ton de dur à cuire exigea souvent que je concilie dans la traduction le registre prosaïque de la narration de l’original avec l’exigence de variété lexicale du lectorat français. En effet, s’il est par exemple courant en traduction de polars ou de SF de se passer aujourd’hui de l’usage du subjonctif imparfait, jugé trop littéraire pour le prosaïsme du roman de genre, la répétition de mot, en revanche, si présente dans le roman américain, rebute toujours le lectorat français. La tendance en traduction reste donc à la suppression des répétitions, traquées dans leurs derniers retranchements par le correcteur professoinnel ProLexis, pour être remplacées par des synonymes. Pourtant, éradiquer toutes les répétitions de mot de l’original au nom du goût français pour la variété lexicale comportait le risque, outre celui d’encombrer le texte avec des synonymes ampoulés, de faire l’impasse sur la manière dont Brian Evenson se sert de la répétion pour exprimer l’obsesssion de certains personnages pour des détails morbides, leur rechute presque comique dans des parcours labyrinthique sans issue, ou la présence de doubles inquiétants.

« Quelle que soit la direction dans laquelle nous la tournions, la fille n’avait pas de visage. Des cheveux devant et des cheveux derrière, si tant est qu’on puisse distinguer les deux. »
- Quelle que soit la direction

Ma tâche de traducteur consista donc à distinguer au cas par cas les répétitions de mots qui seraient conservées pour leur fonction stylistique de celles que l’on pourrait remplacer par le recours à des synonymes.

Un autre marqueur de genre privilégié de Brian Evenson est le suspens, qu’il produit brillament par l’enchaînement d’actions dont l’articulation logique est laissée indéterminée. Brian Evenson exploite à cette fin le participe présent, les verbes intransitifs, les conjonctions de coordination, la spatialisation à outrance de l’action, et de nombreuses incises pour présenter des actions qui se succèdent sans qu’on en perçoive la logique exacte, suggérant ainsi l’opacité hostile du monde où se débattent ses personnages. Or, le français ne dispose pas d’autant de verbes intransitifs que l’anglais, l’usage fréquent du participe présent y est malvenu, les verbes d’action s’accomodent peu d’averbes de spatialisation, le recours systématique à la conjonction de coordination est jugé malencontreux, et l’emploi intempestif de la virgule est proscrit. Comment faire, donc, pour traduire le suspens américain sans heurter le goût du lectorat français pour des phrases claires et intelligibles ?

Ma position de traducteur, orientée par l'éthique d'Antoine Berman, exigeait une approche qui fasse la place à ce que cette écriture a d'étrange par rapport aux conventions des lettres françaises. C’est pourquoi il était essentiel de reproduire l’abrupte indétermination syntaxique de l’original, quitte a parfois introduire un usage pas toujours orhtodoxe de la ponctuation, en suivant de près la structure syntaxique des phrases de l’auteur.

« Ils inspectèrent la voiture, la plaque d’immatriculation, échangèrent quelques mots. L’un d’eux parla dans sa radio, à voix basse. Un instant plus tard, le crépitement sourd d’une réponse. Puis ils se dirigèrent, d’un pas plus décidé, vers leur voiture. Ils montèrent et attendirent. »
- Comptine pour la fin du monde

Finalement, la tension de cette prose est renforcée par le surgissement, au milieu d’un lexique qui appparait trompeusement clair, simple et familier, de mots rares, archaïques, ou impossibles, comme une éclaboussure de sang dans un endroit insolite.

« Avant peu, il passait tellement de temps étalé au sol que les parois de la maison commençaient à fuir et à se duveluter sur les bords. »
- Soeurs

Des échanges avec l’auteur ont été nécessaires pour repérer et comprendre ces mots abscons souvent ignorés en traduction et créer des monstruosités lexicales capables de rivaliser avec les mutations linguistiques de l’original.

J'ai ainsi maintenu tout au long de mon travail un registre, un ton et un rythme qui inscrit sans ambiguïté l’auteur dans la littérature de genre, tout en laissant place à une prosodie et un lexique capable d'accueillir le mélange d’horreur, d’humour et de poésie qui caractérise le rapport inspiré et novateur de l’auteur à la littérature de genre.

Cela n’est pas passé inaperçu. Ma traduction du roman Immobility (Brian Evenson, Immobilité, éditions Rivages, 2023) est l’une des traductions de science-fition ayant reçu le plus de recensions en 2023, et les critiques ont été sensibles à l’économie de mot, au ton et à la précision du style que j'ai mobilisé pour traduire la prose de Brian Evenson.

« un style minimaliste teinté d’humour noir. »
- Christophe Laurent, Corse Matin

« Immobilité pousse à son paroxysme l’art minimaliste de Brian Evenson, capable d’évoquer tant en si peu de mots minutieusement choisis »
- Blog de la libraire Charybde 27

Enseignement image
J'enseigne la langue et la culture française aux États-Unis depuis 2008. Dans mon enseignement, je suis particulièrement intéressé par la transmission de la langue et des cultures contemporaines post-coloniales représentées par les musiques hip-hop et le cinéma de la Double Vague.

Leçons-Vidéo en ligne

French 101 Online Lesson
Introduction au Hip Hop Français
L'Étranger de Camus
L'Aube de Rimbaud
Ces Liens d'or de Ronsard

Expérience

UNIVERSITY OF GEORGIA, Professeur de langue et culture française, 2013-2023. Français Débutant et Avancé, Littérature Française, Cinéma Français, Jeu Vidéo Français, Hip Hop Français, Arts Numérique Français (séminaire de doctorat), Théorie et Critique de la traduction (séminaire de doctorat).

RUTGERS, STATE UNIVERSITY OF NEW JERSEY, Assistant de français, 2008-2013. Français Débutant et Avancé.

INSTITUT FRANÇAIS DE SAINT-PETERSBURG, RUSSIE, enseignant de français, 2007. Français Débutant et Avancé.
  • Athènes, Géorgie, États-Unis